Chronique de Gérard DAVID : TOP FUN, Un président ne devrait pas faire ça !

Son goût des déguisements pourrait prêter à sourire si, en les multipliant et en franchissant les bornes des limites, notre tout beau tout nouveau président n’avait pas commencé à franchir le Rubicon du ridicule.

Après avoir été hélitreuillé en se faisant descendre vers un sous marin nucléaire presqu’aussi vite qu’il chute actuellement dans les sondages, Emmanuel a enfilé la combinaison « sacrée »  des pilotes de l’Armée de l’Air parce qu’il lui fallait, urgemment sans doute après qu’il eût licencié le chef des Armées, reprendre un peu d’air et d’altitude en faisant semblant de prendre l’air… Et pour donner à penser qu’il y avait un pilote dans l’avion, alors que depuis le début il ne s’occupe que de se parer d’habits qui sur lui ne font pas le moine… Ce qui a marché un temps pour En marche, mais ne redonnera pas au pays les ailes dont il a besoin pour redécoller vraiment dans tous les domaines;

Car pendant ce temps-là, la France continue de patiner, de piétiner voire de ramper au ras du sol, même si en cette période les queues sur les autoroutes peuvent faire accroire que tout va bien, Monsieur le président-marquis !

Après cinq ans d’un président qui a dit ce qu’il n’aurait pas dû dire, et qui n’a pas fait ce qu’il aurait dû faire, serions-nous condamnés au quinquennat d’un président qui passe son temps à faire semblant en tout, en faisant  ce qu’il ne devrait pas faire au lieu de dire et de faire ce qu’il devrait dire et faire pour que la France remarche

Bon vol plané M. le président !